Comment gérer un collègue qui en fait moins que les autres ?

Résoudre des problèmes

Si faire lever le pied et profiter de quelques moments de délassement est pour vous un petit plaisir ponctuel, il y en a pour qui éviter le travail est devenu une discipline olympique.

Mais comment faire face à ces médaillés d’or de la nonchalance sans enfiler le dossard de délateur ?

  • 24/04/2023
  • Lecture: 6 minutes
  • 616

J’ai l’impression que ma charge de travail a augmenté, dernièrement.

Est-ce que tu n’as pas l’impression qu’on a trop de taf en ce moment ?

J’ai l’impression de devoir travailler trop vite pour arriver au bout de mes tâches.

Ça te dérange pas qu’on travaille pendant que tu dors ?

Travailler quand d’autres se tournent les pouces, y a plus agréable ! Même si personne n’est à l’abri d’un accès de paresse temporaire, il se peut que vous vous retrouviez face à un collègue qui en fait moins que vous. Tout le temps, tous les jours.

Ça peut donner lieu à des tensions. Et si on le garde pour soi, ça peut devenir frustrant d’avoir l’impression de se décarcasser pendant que d’autres se la coulent douce.

Mais comment savoir si ce qu’on ressent est vraiment légitime ? Comment être sûr qu’on ne se monte pas la tête tout seul ? Et surtout, comment en parler sans passer pour le fayot ?

On vous donne des pistes dans la vidéo. Et vous trouverez aussi des ressources supplémentaires pour mieux appréhender cette situation.

Une solution en 3 temps

  • Se demander si la situation vous impacte
  • Favoriser la conversation
  • Fixer des objectifs atteignables